Le kinesiotaping

Vous avez déjà vu ces bandes élastiques ou « tapes » de couleur sur de nombreux sportifs ou bien au cabinet et vous vous demandez ce qu’est cette méthode de traitement ?

Cette technique porte un nom : le kinésiotaping.

IMG_3084

LE KINESIOTAPING

Le kinésiotaping est une technique développée par le chiropracteur et kinésiologue japonais Kenzo Kaze dans les années 70.

La première apparition en compétition date de 1988 pendant les jeux olympiques d’été de Séoul. Cette technique est revenue sur le devant de la scène suite aux jeux olympiques d’été de Londres en 2012. Ces bandes sont depuis prèsentent pratiquement dans toutes les disciplines sportives et compétitions internationales.

LA TECHNIQUE

Le kinésiotaping est une technique de contention non invasive, sans principe actif, basée sur le processus de guérison naturelle de votre corps, à travers l’activation des systèmes neurologiques et circulatoires.

Cette technique repose sur le fait que les muscles ne sont pas seulement responsables des mouvements de votre corps mais sont aussi des vecteurs de la température corporelle, de la circulation sanguine et lymphatique.

Les bandes utilisées sont colorées, souples, hypoallergéniques, perméables à l’air et la vapeur, hydrophobes (waterproof). Celles-ci présentent donc des propriétés égales à celle de la peau telles que son poids, son épaisseur ou encore son élasticité.

C’est en raison de la plupart de ces caractéristiques que le « tape » peut se garder plusieurs jours (jusqu’à 5 jours) sans pour autant perdre en efficacité.

Contrairement à la contention traditionnelle (stapping)qui produit une augmentation de la pression au niveau de la lésion, une réduction de la circulation sous-cutanée et une limitation du mouvement, le but principal de cette technique est de favoriser et conserver le plus possible la mobilité de l’articulation tout en stimulant  la circulation sous-cutanée (veineuse et lymphatique).

L’EFFET PROPRIOCEPTIF DU TAPE

LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES

Le  kinésiotaping repose sur 4 effets physiologiques principaux :

  • Correction de la fonction musculaire (Inhibition / facilitation)
  • Réduction de la douleur
  • Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique
  • Amélioration de la fonction articulaire

Ces « tapes » vont donc influencer, selon la technique utilisée, la fonction articulaire, musculaire mais surtout circulatoire (veineuse, lymphatique).

Le choix de la couleur de la bande, de la découpe, de la direction, de la zone d’application , de la tension utilisée est fonction des objectifs thérapeutiques.

KINESIOTAPING ET CHIROPRAXIE

Cette technique est d’une aide réelle pour le chiropracteur. En effet, comme dit précédemment, le « tape » peut se garder plusieurs jours sans perte d’efficacité. Il permet donc de prolonger et d’optimiser les effets de la thérapie manuelle 24h/24 et entre 3 et 5 jours après la consultation selon la technique employée.

Comme pour toute technique, une formation est indispensable avant toute utilisation. Il est donc préférable de se fier à un thérapeute connaissant les différentes techniques de pose et de coupe mais aussi et plus particulièrement des indications et contre-indications de cette méthode de traitement.

Pour information, votre chiropracteur a suivi la formation kinésiotaping france KT1 & KT2.

Plus d’information sur : http://www.kinesiotaping-france.fr/

Pour trouver un praticien en fonction de votre localisation : http://www.kinesiotaping-france.fr/praticiens.html

N’hesitez pas à me contacter pour toute question ou demande.

KINESIOTAPING ET RECHERCHE

Il est nécessaire de savoir que la littérature scientifique est actuellement pauvre en recherche sur le sujet et les résultats sont bien souvent contradictoires.

En effet, les recherches effectuées se sont souvent focalisées sur un seul aspect de l’effet du « tape » tel que la force, la stabilité, le drainage ou encore la douleur.

Plus d’information sur : http://www.kinesiotaping-france.fr/publications.html

Sources : Kinésiotaping France / Revue Médicale Suisse / Planète Santé / Physiotherapy & Chiropractic Center (PCC)