Et si vous craquiez pour la chiropraxie ?

 

LE CHIRO FAIT CRAQUER LES OS … FAUX !!

Si vous avez déjà consulté un chiropracteur, il est fort possible que vous vous soyez demandé s’il allait vous faire « craquer » les os. Il est aussi fort probable que vous ayez déjà fait « craquer » vos doigts et donc entendu une sorte de « craquement » articulaire sans vous faire de mal ni vous casser quoique ce soit.

L’audible ou « craquement » associé à certaine formes de manipulations chiropratiques, qu’elles soient vertébrales (rachis) ou bien articulaires (membre supérieur et inférieur) ne provient pas de vos os. Il n’y a rien qui frotte ou qui casse, c’est juste un échange gazeux entre la capsule articulaire et l’environnement.

Ce bruit caractéristique n’est pas systématique mais il reste encore un signe de l’efficacité de votre chiropracteur pour de nombreux patients or il faut savoir que la présence d’une cavitation ou même son intensité ne sont pas représentatives de l’efficacité de la correction chiropratique.

L’audible est parfois spectaculaire et peut vous surprendre voire même vous faire peur. En effet, certains patients peuvent percevoir ce bruit comme inquiétant (peur que quelque-chose vient de se casser) et plus particulièrement lorsque celui-ci provient de la région cervicale (les oreilles étant plus proches, le son semble plus fort).

Si ce bruit vous dérange ou vous inquiète, n’hésitez pas à en parler à votre chiropracteur, celui-ci pourra adapter son traitement.

LE MÉCANISME

Quand nous tirons sur une articulation synoviale, la pression du liquide diminue, car ce dernier occupe soudainement un plus gros volume. Ce liquide s’évapore et une bulle gazeuse apparaît lorsqu’une certaine pression est atteinte.

A ce moment, les surfaces articulaires opposées se séparent brusquement jusqu’à la limite imposée par la capsule articulaire. Lorsque les deux surfaces articulaires sont séparées, la pression dans l’articulation excède celle de la bulle gazeuse qui est alors aplatie et produit un bruit de craquement.

L’écrasement de la bulle (la mise à plat) forme de nombreuses bulles plus petites qui reviennent graduellement en solution. L’articulation ne pourra produire aucun autre craquement avant que les bulles ne disparaissent et que le gaz soit complètement dissous, soit une durée d’environ 20 à 30 minutes.
cavitation

BENEFICES

  • Mobilité articulaire globale améliorée
  • Chute de la pression intra-articulaire
  • Chute de la pression intra-discale
  • Relâchement musculaire
  • Diminution des douleurs

 

N’hésitez pas à me contacter pour toute information.

Le phénomène de cavitation en infographie :

cavitation infographie

Sources : « Principes d’anatomie et de physiologie » Tortora & Grabowski, DeBoek Université 1994 / SOFEC